Page images
PDF
EPUB

ditions directes d'Iquitos (Pérou) et de Serpa (État d'Amazonas), ainsi que le caoutchouc expédié de Bolivie en transit:

[blocks in formation]

La quantité totale de caoutchouc exportée du Brésil en Europe pendant l'année 1903-4 s'est élevée à 15,450,091 kilos, contre 15,260,651 kilos pendant l'année précédente. Les exportations du même pays aux Etats-Unis d'Amérique ont été de 15,083,400 kilos, contre 14,565,816 kilos pendant l'année précédente, et les chiffres de l'exportation totale accusent 50,533,491 kilos pour 1903-4 et 29,826,467 pour 1902–3.

Les exportations de caoutchouc provenant du port de Manaos pendant le premier semestre de l'année actuelle ont été de 10,778,817 kilos, dont 5,748,35+ expédiés à New York, 3,487,790 à Liverpool et 1,512,673 au Havre, à Hambourg et à Anvers.

COLOMBIE.

MODIFICATIONS DOUANIÈRES.

I.- Décret 10. 220, du 10 mars 1904, modifiant le décret No. 17, du 8

janvier de la même année, sur les droits d'erportation applicables aux animaux de l'espèce bovine.

[** Diario Oficial" du 10 mars 1901.] ARTICLE UNIQUE. Est réduit à 2 pesos or par tête de bétail mâle et à 5 pesos par tête de bétail femelle le droit d'exportation établi par décret No. 17, du 8 janvier dernier.

Section. Le présent décret entrera en vigueur le 1er avril prochain. II.- Décret No. 262, du 23 mars 1904, modifiant les droits d'importa

tion applicables dans la douane de Cucuta.

["Diario Oficial" du 26 mars 1904.) ARTICLE UNIQUE. Par modification du décret No. 1183, du 23 décembre 1903, est portée à 50 pour cent la diminution des droits d'entrée visée par le décret susmentionné.

Section. En conséquence, les dixièmes de la diminution accordée par le décret modifié seront calculés en tenant compte de l'augmentation visée par le présent décret.

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE.

MODIFICATIONS DOUANIÈRES.

I.- Décret du 27 juillet 1903, relatif à l'importation du pétrole.

("Gaceta Oficial” du 3 août 1903.) 1. Est établie une surtaxe de 3} centavos en or américain par gallon de pétrole raffiné importé par les douanes de mer ou de terre de la République. II.- Décret du 20 férrier 1904, relatif à l'importation du matériel

employé en apiculture.

["Gaceta Oficial" du 20 février 1901.) ARTICLE UNIQUE. A partir de la date de promulgation du présent décret, est exempt de tous droits d'entrée le matériel de toute sorte employé en apiculture. III.--Décret du 23 février 1904, relatif au payement des droits

d'importation.

(Annexe à la “Gaceta Oficial" du 24 février 1901.) ARTICLE 1er. Jusqu'à ce qu'il en soit autrement ordonné et à partir de la promulgation du présent décret, les bureaux de recette de la République n'accepteront en payement des droits d'entrée que les 25 pour cent desdits droits en créances reconnues à cet effet par l'Etat, les 75 pour cent devant être prélevés en numéraire.

Art. 2. Le Ministre des Finances et du Commerce est chargé de l'exécution du présent décret, qui abroge toute disposition contraire. IV.- Décret du 9 avril 1904, relatif aur droits d'erportation.

["Gaceta Oficial" du 9 avril 1901.] ARTICLE 1er. A partir du 20 courant, sont provisoirement rétablis les droits applicables à l'exportation des produits embarqués dans les ports de la République ouverts à l'exportation, sous réserve des modifications suivantes:

Pesos or.

Cire

.quintal.. 2. 50 Café..

...id.... .75 Peaux de chèvre

.id.... 2.50 Peaux de gros bétail..

id. 1. 00 Tabac ...

..id.... .70 Cacao, $1 par quintal en plus de l'impôt de guerre de $0.50 par quintal, soit.

...quintal.. 1.50

Section. Les autres articles exportés acquitteront les droits établis dans le tarif du 16 novembre 1898 adopté par les douanes et remis en vigueur.

[ocr errors]

ART. 4. Le présent décret abroge le décret du 23 février dernier, ainsi que les lois, décrets et ordonnances contraires. Le Ministre des Finances et du Commerce est chargé de son exécution.

. 25

Tarif d'exportation du 16 novembre 1898, arec les modifications apportées par décret du

Gouvernement provisoire en date du 9 avril 1904 et applicable provisoirement à partir du 20 du même mois.

Pesos. 1 Abey (bois)

mille pieds.. 2.00 2 Amidon.

baril.. .50 3 Cornes.

..cent.. 4 Sucre

-quintal.. .22 5 Bera (bois)

tonne.. 1.00 6 Brésillet

..id.... 1.00 7 Cacao.

.quintal.. 1.50 8 Café

..id.... .75 9 Campêche

.tonne.. 1.50 10 Acajou (billes-canons)..

mille pieds.. 7.00 11 Acajou (billes fourches)

.id.... 15.00 12 Cèdre, chêne et bois analogues.

.id.... 1.00 13 Cire

..quintal.. 2.50 14 Écaille

..livre.. .50 15 Peaux de chèvre..

quintal.. 2.50 16 Peaux de gros bétail

.id.... 1.00 17 Dividivi....

tonne.. 1.50 18 Acacia (espinillo)

..mille pieds.. 7.00 19 Extrait de bois de teinture.... ..tonne de bois employée à sa fabrication.. 1.00 20 Gaiac

tonne.. 3.00 21 Miel d'abeilles....

...gallon.. .05 22 Sirop de canne à sucre

.id....

.05 23 Mûrier (mora)....

.tonne.. 1.50 24 Résine de gaïac et autres analogues

..qnintal.. 25 Tabac brut.

..id.... .70 26 Yaya (bois).

.tonne.. 2.00

.50

V.-Décret du 14 mai 1904, établissant une surtace spéciale sur les

droits de douane applicables aux marchandises.

["Gaceta Oficial" no 1541.]

Aux termes du décret susmentionné est provisoirement établie une surtaxe de 8 pour cent sur les droits de douane applicables aux marchandises.

ÉTATS-UNIS.

COMMERCE AVEC L'AMÉRIQUE LATINE.

IMPORTATIONS ET EXPORTATIONS.

On trouvera à la page 213 le dernier rapport du commerce entre les États-Unis et l'Amérique latine, extrait de la compilation faite par le Bureau des Statistiques du Ministère des Finances. Le rapport a trait au mois d'août 1904, et donne un tableau comparatif de ce mois avec le mois correspondant de l'année 1903. Il donne aussi un tableau des huit mois finissant au mois d'août 1904 en les comparant avec la période correspondante de l'année précédente. On sait que les chiffres des différents bureaux de douane montrant les importations et les exportations pour un mois quelconque ne sont reçus au Ministère des Finances que le 20 du mois suivant, et qu'il faut un certain temps pour les compiler et les faire imprimer, de sorte que les résultats pour le mois d'août ne peuvent être publiés avant le mois d'octobre.

HAITI.

COMMERCE DU COTON.

Dans un rapport sur le commerce d'Haïti pour l'année 1903, le ConsulGénéral anglais à Port-au-Prince fait savoir que la culture du coton pour la période dont il est question s'est beaucoup étendue et qu'on en a exporté 3,260,271 livres en 1903 contre 2,000,000 en 1902. Sur ce total St. Marc en a exporté 2,162,001 livres, Gonaïves 578,059 livres et Jacmel 358,182 livres. Le coton est de bonne qualité et il ne faut que six mois pour obtenir une récolte dans un sol si fertile. On a exporté de Jacmel 376,300 livres de graines de coton.

En 1903 le prix moyen du coton nettoyé a été de 20 centavos, soit 4 d. par livre, mais au mois de mai 1904 le prix avait monté à 50 centavos environ à Artibonite. C'est à Hambourg qu’on a expédié la plus grande quantité de coton, mais Liverpool et le Hâvre en ont aussi reçu leur part. On compte que les expéditions de coton pour 1904 atteindront 4,000,000 de livres, mais d'après l'opinion du Consul-Général anglais, il est probable qu’on abandonnera la culture du coton aussitôt. qu'il y aura une hausse suffisante dans les prix du café.

MEXIQUE.

.

AUGMENTATION DES MOYENS DE TRANSPORT PAR VAPEURS.

Le marché passé entre le Gouvernement mexicain, représenté par LEANDRO FERNANDEZ, Ministre des Travaux Publics, et Don MANUEL GABUCIO, représenté par Licenciado LORENZO ELIZAGA, pour l'établissement d'un service de vapeurs entre les ports du Golfe du Mexique et ceux des Etats-Unis, de l'Amérique du Sud et de l'Europe, a été approuvé par le Président de la République et dûment publié.

Le concessionnaire ou la compagnie qu'il organisera s'engage à établir une ligne de vapeurs dans le Golfe avec escale aux ports mexicains de Tampico, de La Vera Cruz, de Coatzacoalcos, de Frontera, de Progreso et aux ports de la côte du Yucatan, en continuant sur un ou plusieurs ports de l'Amérique du Nord, de l'Amérique du Sud et de l'Europe.

Le concessionnaire s'engage en outre à établir une ligne de cabotage entre les ports mexicains de la côte du Golfe.

Le service pour les ports d'entrée doit commencer dans un délai de 6 mois à partir de la date de la publication du marché dans le “Diario Oficial" du 20 août. Le service de cabotage doit commencer dans un délai de trois mois, à partir de la même date.

Les vapeurs peuvent appartenir à la compagnie ou être nolisés pendant six mois au moins et la compagnie peut établir une ligne directe de vapeurs de Tampico, de Progreso et de Coatzacoalcos à n'importe quel port des Etats-Unis.

Le but de la ligne partant de Coatzacoalcos est surtout de faciliter le trafic du chemin de fer national de Tehuantepec, et dans ce but la compagnie peut passer des marchés avec des lignes maritimes sur le Pacifique.

En considération des services que la compagnie est appelée à rendre, le Gouvernement accorde les franchises suivantes:

1. Exemption du capital de la Compagnie des taxes fédérales à l'exception de l'impôt du timbre.

2. Les vapeurs de la compagnie naviguant sous pavillon mexicain auront droit aux privilèges et exemptions dont jouissent les navires mexicains.

La durée des concessions est de cinq ans, mais elle peut être prolongée pour cinq ans de plus, si les parties contractantes le désirent.

En garantie de l'exécution de ces conditions, la compagnie s'engage à déposer un cautionnement de $3,000 en obligations de la dette publique.

Le marché stipude d'une manière très explicite les détails au sujet de l'expédition et du déchargement du frêt, du transport des voyageurs et du service postal.

« PreviousContinue »